Plus que de saines habitudes : gérer les maladies chroniques

Bienvenue au premier article d’une série de trois, qui porteront sur le fardeau croissant que représentent les maladies chroniques et sur leurs répercussions sur le système de santé, les employeurs, les employés et leurs familles. En tant que fournisseur de soins de santé, Croix Bleue Medavie prend position pour engager la discussion et trouver des solutions plus durables et judicieuses. Commençons dès maintenant et discutons de la façon dont nous pouvons aider nos clients et nos adhérents à s’attaquer aux maladies chroniques et à soutenir les partenaires publics dans cette direction.


Où en sommes-nous aujourd’hui?

Vous ne serez pas surpris d’apprendre que la santé et le mieux-être sont les sujets les plus discutés dans l’industrie de l’assurance. Certes, les gens ont à leur disposition beaucoup d’outils, d’information et de dispositifs technologiques qui les aident à demeurer en santé et à prévenir les maladies... Mais ces méthodes fonctionnent-elles réellement? Est-ce que ces programmes sont axés sur les bonnes ressources et données? Ces initiatives aident-elles vraiment les personnes qui en ont besoin ou renforcent-elles plutôt les comportements des personnes en santé, tandis que les patients à risque élevé se sentent perdus, seuls et frustrés?


Une vague montante

Les estimations actuelles de l’Agence de la santé publique du Canada indiquent que 67 % de tous les coûts directs en soins de santé sont attribuables au traitement des maladies chroniques. En effet, les coûts directement associés à ces traitements sont très élevés; les coûts directs (68 $ milliards) et les coûts en perte de productivité (122 $ milliards) totalisent le montant impressionnant de 190 $ milliards par année. N’est-ce pas là une motivation pour travailler ensemble et favoriser des approches qui renverseront cette tendance? Non seulement nous devrions tenter de mieux contrôler les coûts, mais aussi d’améliorer la vie de milliers de Canadiens. Cette situation est bien réelle et personnelle pour chaque personne souffrant d’une maladie chronique.


Trouver des solutions judicieuses

Lorsque vient le moment d’aider les employés, nous remarquons chez les employeurs la volonté sincère d’offrir des solutions permettant de vivre plus sainement. Toutefois, il n’est pas facile d’accomplir cette volonté et les employés ne souhaitent pas nécessairement que leur employeur leur dicte quoi faire. Comme renforcer une habitude, changer le comportement humain n’est jamais simple. Les programmes de mieux-être ne répondent pas toujours aux besoins en matière de gestion des maladies chroniques ou aux besoins de santé particuliers d’une personne. Pour une personne qui doit combattre deux maladies à la fois, comme la diabète et une maladie cardiaque, il peut être difficile de trouver la bonne approche pour gérer ces conditions souvent complexes.


Nouvelles façons de penser

Comment pouvons-nous entraîner de vrais changements et encourager les gens à mieux gérer leur santé, afin d’éviter une maladie chronique? La créativité et la collaboration seront essentielles afin d’opérer un changement positif. Il s’agit, d’une certaine façon, de se livrer à une réflexion avant-gardiste et d’imaginer des approches différentes ainsi que des ressources et des services qui auront des effets tangibles. Nous devons proposer un choix et du soutien d’experts à chaque personne, afin que cette dernière puisse déterminer par la suite ce qui fonctionne le mieux pour elle.

Et si nous pensions à la gestion des maladies chroniques comme à une façon de créer un environnement coopératif et de soutien, avec des options flexibles et personnalisées? Pourrions-nous aider nos adhérents à avoir accès à des services de professionnels rémunérés pour leur expertise et pour lesquels les adhérents pourraient obtenir un remboursement comme pour les autres soins paramédicaux?

À Croix Bleue Medavie, nous avons commencé à explorer cette approche avec le lancement de notre programme de gestion des maladies chroniques en 2015. Le fondement de ce programme est d’offrir une garantie aux adhérents de l’assurance collective et individuelle, qui permet d’obtenir un remboursement pour le soutien et la formation en gestion des maladies donnés par un réseau spécialisé de professionnels de la santé. En ce moment, la garantie inclut le diabète, l’asthme et la maladie pulmonaire obstructive chronique (MOPC). Cette approche étant nouvelle, il faudra du temps pour démontrer les avantages réels sur la santé et les économies de coûts, mais en tant que fournisseur de soins de santé, nous sentons que le programme offre la flexibilité dont nos adhérents ont besoin pour personnaliser leurs soins et gérer leur santé.

Une organisation saine est composée de personnes saines, et le chemin vers une meilleure santé est différent pour chacune d’elles. Si nous, les employés, les employeurs, les fournisseurs de soins de santé et les professionnels de la santé, voulons faire une réelle différence, nous devrons trouver de nouvelles avenues pour travailler ensemble. Souvenons-nous également de permettre au patient de diriger le processus et d’évaluer ce dont il a besoin et ce qui fonctionne le mieux pour lui dans les circonstances. Après tout, la santé est une affaire personnelle.


À venir: Nous explorerons des façons proactives pour mieux gérer les maladies chroniques. D’ici là, nous voulons savoir ce que vous en pensez!


Anne Nicoll author

Par Anne Nicoll
Vice-présidente, Gestion des soins de santé et de l’invalidité
Croix Bleue Medavie
Téléchargez l’infographie de Croix Bleue Medavie sur la gestion des maladies chroniques
Placeholder image

Télécharger

Gardons contact!

Inscrivez-vous pour recevoir des mises à jour

Fill out my online form.

Nous voulons savoir ce que vous en pensez!

Fill out my online form.

2e article sur les maladies chroniques